S'abonner à la newsletter Longchamp

Actualités, évènements en magasins et offres spéciales.

En vous inscrivant à la newsletter, vous acceptez les termes de la politique de données personnelles.

Longchamp 70 ans

Une histoire familiale depuis 1948

En 2018, nous célébrons les 70 ans de Longchamp. C’est en 1948 que Jean Cassegrain dévoile sa vision unique de l’élégance française et réinvente les codes du luxe moderne sous la marque Longchamp. A l’origine un fabricant de pipes gainées de cuir ayant élargi son savoir-faire à la confection d’accessoires de voyage, de sacs à main, de prêt-à-porter et de souliers, la Maison Longchamp est désormais présente dans le monde entier.

Longchamp par Philippe Cassegrain

Pour Philippe Cassegrain, la Maison Longchamp est plus qu’une entreprise, c’est une aventure familiale. Né en 1937, il est âgé de 11 ans lorsque son père la fonde en 1948. Alors que la marque s’apprête à célébrer ses 70 ans, il partage ses souvenirs de la première décennie fondatrice, des étapes décisives aux élans qui constituent l’essence de Longchamp. “Les jeudis à l’époque, on n’allait pas à l’école, on faisait des étuis à cigarette ou des étuis passeports par exemple ; j’avais une petite machine à dorer, pour marquer Longchamp à la feuille d’or.”

L'élan de Paris 1948

1er février 1848, Jean Cassegrain pose la pierre fondatrice d’une grande aventure de la maroquinerie française en créant Longchamp. Située au coeur de Paris, la Maison bénéficie d’une exposition idéale : “C’était boulevard Poissonnière, dans le second arrondissement. Au pied de l’immeuble, il y avait la civette. C’était là où il fallait être à cette époque-là ! C’était très commerçant. Puis c’était une belle percée, de la place de la République jusqu’à la Madeleine. Les Champs-Elysées existaient à peine...” raconte Philippe Cassegrain

Expansion et modernité

Dès sa naissance, la Maison pose le ton, en créant une pipe gainée de cuir, Jean Cassegrain fonde la réputation de Longchamp et s’attache aussi bien à la clientèle internationale qui flâne sur les Grands Boulevards qu’aux parisiens, familiers des théâtres de la capitale. Lancé dans un élan qui fait l’essence de l’époque, le succès de Longchamp tient en 4 mots : Création, Qualité, Travail et Service.

La foire de Paris

Jean Cassegrain sélectionne les cuirs de crocodile et de lézard, et s’entoure des meilleurs artisans pour construire une collection qui fera date : il la présente pour la première fois le 1er mai 1948 à la Foire de Paris, rendez-vous incontournable des innovations où les maisons de luxe font leur retour après-guerre. Philippe se souvient : “ Mon père a accueilli sur son stand des clients du monde entier, curieux de découvrir les dernières nouveautés, les modes qui arrivaient. Il faut comprendre le contexte : c’est cette année-là que les premiers postes de télévision ont été présenté, et ils fonctionnaient - une révolution ! ”

L'inpiration d'un logo

Dans ses trajets quotidiens entre son domicile et le centre de Paris, Jean Cassegrain se régale de la vue de l’un des derniers moulins de la capitale : niché au fond de l’hippodrome de Longchamp, le créateur se met à jouer de son nom à la consonance meunière - cass-grain, et l’allie à l’univers sellier auquel il destine ses collections. Tout à son inspiration, Jean Cassegrain passe commande au dessinateur Turenne Chevallereau du symbole dont la Maison ne départira jamais : un cheval lancé au galop, symbole d’élégance et de mouvement créé par le dessinateur et inspiré par Jean Cassegrain.

Voyages et découvertes

Jean Cassegrain a initié l’élan et le poursuit : il décide de transmettre à son fils aîné une culture internationale et l’envoie découvrir d’autres continents. A 16 ans, le jeune Philippe embarque sur un navire de l’Union Castle Line vers l’Afrique. C’est l’année suivante, en 1954, alors qu’il est âgé de 17 ans que Philippe se rend pour la première fois à Hong Kong. Aux découvertes africaines et asiatiques, succède l’Amérique du Nord : il s’y rendra trois années de suite et posera les bases du rayonnement de la Maison.

L'envol d'Orly

Dans les années 50, l’aérogare d’Orly Sud consacre une évolution marquée : il attire non seulement les voyageurs, mais aussi les touristes qui viennent y voir les décollages depuis ses terasses ouvertes, et espèrent y croiser Audrey Hepburn, Greta Garbo, Romy Schneider ou encore Ray Charles, qui choisit d’y donner ses interviews parisiennes. Philippe Cassegrain raconte : “Très tôt mon père a mis à Orly un stand de la marque Longchamp, avec des valises. Ce premier magasin c’est moi qui l’ai ouvert, c’était une aventure. Dès sept heures du matin, je vendais beaucoup de valises, et l’après-midi j’étais au bureau.”

Longchamp, une saga familiale

Raconter Longchamp, c’est écrire une histoire familiale. Celle de la famille Cassegrain, qui a reçu en héritage la passion du cuir et la créativité sans limite du fondateur de la Maison : Jean Cassegrain. La Maison est aujourd’hui entre les mains de la troisième génération Cassegrain : alors que Jean, son fils aîné en est le Directeur Général, et sa soeur, Sophie Delafontaine, la Directrice de la Création, leur frère Olivier développe les boutiques américaines.